Daichi ~ Sora

Deux villes ... deux mondes différents ...
 
AccueilPortail*FAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Matteo Lewins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Matteo Lewins   Ven 4 Avr - 17:57

Spoiler:
 
Qui suis-je ? Ça n'a pas grande importance. Où sommes-nous ? Ne vous en préoccupez pas, nous sommes là où personne ne nous trouvera. Mon but ? Vous ficher, tous autant que vous êtes, j'agis pour des gens dont vous ne soupçonnez même pas l'existence et je suis ici pour vous recenser. Ne vous inquiétez pas, vous serez relâché dès que nous aurons fini et vous pourrez retourner vaquer à vos petites occupations comme si rien ne s'était passé.



  • Faites moi confiance et répondez à mes questions sans broncher.

    Déclinez votre identité.

    Nom : Lewins
    Prénom(s) : Matteo
    Surnom(s) : Teo, Matt
    Date et lieu de naissance : Je devais naître à Sora mais il en à été décidé autrement, ma mère m’a donc mis au monde à Daichi il y’a de cela, une 15ène d’années maintenant.
    Taille : depuis la dernière mesure, je faisais un mètre soixante-cinq
    Poids : à la dernière pesée je pesais cinquante-cinq kilos tout juste
    Couleur des yeux : Bleus
    Couleur des cheveux : Châtain à l'origine mais j'aime beaucoup leur donner une teinte rougeâtre
    Territoire : Sora
    Signes particuliers : Je suis Daltonien et je suis sensible aux sons forts

  • Très bien, c'est noté, passons aux choses sérieuses.

    Racontez moi l'histoire de votre vie :

    Pour éclaircir mon histoire, je me dois d’abord de vous parler de ma mère. Elle vivait à Sora bien avant ma naissance avec un homme riche ils étaient heureux d’après se qu’elle m’en à dit, contrairement à se que beaucoup pensaient, elle n’était pas avec lui pour l’argent, même si ma mère ne possédait aucun bien, d’après elle, elle l’aimait vraiment Malheureusement le sort à décidé de les séparer et même les scientifique ne purent rien y faire, cet homme que ma mère aimait tant fut frappé par une maladie incurable et décéda quelques années après leur mariage. Elle se retrouva alors sans rien, elle fut dégradé petit à petit par les personnes de son entourage, aucun membre de la famille de cet homme n’avait été d’accord avec ce mariage, ils disaient tous que la place de ma mère était à Daichi, en bas, avec les rats…Ce sont leurs mots.

    Bien obligée de trouver une solution pour ne pas se retrouver dans les rues de Sora et être directement expédié là ou tout le monde auraient voulu la voir depuis longtemps, elle s’attira les bonnes grâces des patrons de l’Ikou palace et se fit engager dans ce prestigieux bâtiment réputé. Elle commença en tant qu’hôtesse et tenait simplement compagnie aux hommes riches qui ne cherchaient qu’a discuter puis de fil en aiguille elle se rendait dans les salons privé pour les clients qui cherchaient un peu plus, elle laissa finalement son corps entre leurs mains et se fit entraîner dans le cercle vicieux de la prostitution. Jusqu’au jour ou, imprudente elle commit une faute grave qui n’était pas complètement la sienne, elle tomba enceinte, allez savoir comment avec toute leur normes mais c’est sans doute que ça devait lui arriver.

    Quoi qu’il en soit, ne voulant pas arracher une vie a peine commencée, elle refusa l’avortement et devint complètement inutiles au sein de l’Ikou. Finalement toute ses années ou elle avait fait don de son corps avaient servi de sursit puisqu’elle fut finalement jetée a Daichi comme un bout de viande périmé. Seule, effrayé, sans aucune expérience de la vie d’en bas et prête à enfantée, elle ne mit tout de même pas longtemps avant de tomber sur des personnes prêtes à lui venir en aide, elle en fut d’ailleurs surprise. Elle passa tout sa grossesse en sécurité dans un petit logis entretenu par un petit groupe de femmes, elles venaient toutes de l’Ikou et élevaient leurs enfant, cause de leurs tombée en enfer, comme il se devait, comme n’importe quelle mère avec sans doute plus de douceur encore que les mères de Sora.

    Lorsque je suis né, pour subvenir à mes besoins et à ceux des personnes présentes avec nous dans le logis, elle recommença à donner son corps mais c’était pour elle cette fois, pour nous tous même. Comme toutes les femmes de ce logis, elle exhaussait les désires d’hommes et femmes en échange de quelques vivres, couvertures, médicaments et autre choses matériel don nous avions besoin pour survivre. Ces femmes n’en étaient pas moins présentes à nos côté, nous, leurs enfants, grandissions dans une certaines harmonie, si nos mères ne nous avaient pas parlé une fois assez grands pour comprendre de se qu’elles faisaient pour nous, nous n’en aurions rien su, elles nous avaient toujours préservé de tout vise tout en estimant que nous nous devions de savoir.

    A l’âge de mes 13 ans, ma mère tomba malade, il faut dire que ce n’était pas toujours facile de faire les choses sans risques à Daichi, vous pouviez tomber malade n’importe quand et avec n’importe quoi, une petite blessure suite à une mauvaise chute, un petit rhume suite à une nuit un peu trop froide, tout devenais vite grave lorsque nous n’avions pas de quoi nous soigner. Quoi qu’il en soit, nous étions dans l’incapacité de savoir de quel mal souffrait ma mère mai elle en souffrait et nous ne pouvions rien y faire. Jusqu’au jour où, je suis tombé par hasard sur une personne qui venait d’en haut, au début j’en fus effrayé, ces hommes n’avaient rien à faire à Daichi mais je fut poussé par l’envie de lui demander de l’aide pour ma mère, eux ils avaient de quoi faire, de quoi soigner, de bon médecins. Il m’informa d’un moyen d’aider ma mère, en échange de soin pour elle je devais me rendre utile dans un endroit dont ma mère m’avait si souvent parlé, l’Ikou, d’ailleurs toutes les femmes du logis m’en avaient parlé. Il me jura de prendre soin de ma mère si je m’engageais avec lui là-bas mais jamais je ne pu savoir si l’homme avait tenu parole.

    Bon, comme tout le monde, certains faits ont dû marquer votre vie décrivez m'en un en détail :

    Je pense que la vie à Daichi est déjà un évènement marquant dans la vie d’un enfant. Si je remonte assez loin, je pense que l’évènement qui m’a le plus marqué dans ma vie, ce fut de découvrir de façon brutal comment certains homme traitaient les femmes. Normalement il n’y avait personne au logis et l’une des dames c’était donc permis d’inviter un homme à l’y rejoindre. Je jouais dehors avec les enfants et les autres dames vaquaient a leurs occupations ailleurs. Je ne voulais plus être dehors, je n’avais plus envie de m’amuser avec les autres, je voulais rentrer, m’occuper seul comme j’en avais l’habitude et je reprenais donc le chemin du logis sans savoir.

    Si j’avais su d’ailleurs, je me serai bien abstenu, ce jour là je compris pourquoi certaines des dames du logis portaient des marques sur le corps, bien que d’après ma mère, c’était interdit, comme à l’Ikou. J’en voulais à ma curiosité d’avoir approché les lieux malgré le nœud qui grandissait dans mon estomac à chaque son que mes oreilles percevaient sans les comprendre.
    Mes yeux avaient rapidement compris pour elles avant que je ne les cache. J’avais presque rêvé d’avoir quatre mains ce jour la pour me couvrir les yeux et les oreilles à la fois, je ne tiens pas à vous décrire l’immondice de la scène et je ne pense pas que mes yeux d’enfant soit la cause de l’exagération dans mes paroles. J’avais appris bien avant les autres, bien avant que ma mère ne m’en parle, je pensais avoir compris, un peu prêt, jusqu'à se qu’on me l’explique et je n’ai jamais dis se que j’avais vu ou entendu, je m’étais fait oublier ce jour là et j’ai tout fait pour l’oublier aussi.

    Mmh... D'accord. Maintenant côté caractère, comment vous définiriez-vous ?

    Beaucoup me décrivent comme attentionné, à l'écoute et très ouvert. Vous me direz, ça fait parti du métier mais ce n'est surement pas à Sora que ces valeurs m'ont été enseignés même malgré ma position. On me trouve tête en l'air et parfois borné, ce n'est pas parce que j'ai l'air gentil avec ma bouille d'ange que je me laisse forcément marcher sur les pieds à tout bout de champ. Je sais avec qui me montrer respectueux mais pour obtenir mon respect il faut le mériter. On m'a souvent reproché d'être un moulin à parole, surtout lorsque le sujet touche de prêt ou de loin à Daichi. Je ne suis pas quelqu'un de difficile, j'ai appris à me contenter de peu même si mes gouts varient selon mon humeur.

    Eh bien ! Dites moi maintenant pourquoi êtes-vous sur ce territoire ? Si si je vous assure j'ai besoin de le savoir :

    Je n'ai pas demandé à venir à Sora, j'étais bien moi à Daichi, j'avais se qu'on pouvait appeler, une famille unie, des amis, un petit logis chaleureux. Je suis né à Daichi, j'y ai vécu toute mon enfance et le début de mon adolescence, jusqu'a se que des homes de Sora soient venu me chercher pour m'amener là haut. Je le regrette en grande partie, surtout pour ceux que j'ai laissé là bas et aussi pour se qui m'attendait ici. J'ai directement été amené dans ce palace de luxe. J'ai appris plein de chose, comme lire plus rapidement, écrire avec moins de faute, on à même essayé de m'apprendre d'autres langues que je maîtrise un peu prêt, les bases disons. Maintenant j'y vie en tant qu'hôte particulier. En quoi ça consiste ? Faire plaisir aux gens, hommes ou femme, quelque soient leurs désirent du moment qu'il paye cher...

    Et vos capacités alors ? Vous savez bien de quoi je veux parler, vos aptitudes spéciales ?

    Les patrons trouvent que je mets du cœur à l'ouvrage, sans doute dans l'espoir que l'on me laisse retourner un jour à Daichi. Disons surtout que mieux je fais et plus vite je suis débarrassé de mes tâches, l'ennui c'est qu'a force de bien faire je suis plutôt demandé et certains me recommandent à d'autre. Le revers de la médaille comme on dit. Mais se que beaucoup aime chez moi, c'est la passion que je laisse paraître lorsque je parle de chez moi, c'est tellement rare qu'on arrive à un tel sujet de conversation que lorsqu'il est lancé, plus moyen que je m'arrête d'en parler. Ce que mes patrons admirent surtout, c'est que malgré mes talents et mon métier je suis toujours puceau. Allez savoir comment certains voient la chose.

  • Hé ! Vous là-bas ! Qui êtes-vous ?

    Age : 19
    Sexe : Masculin
    Niveau de RP : 6 ?/10
    Personnage sur votre avatar et sa provenance : Aucune idée, c'est une image que j'ai trouvé par hasard sur le net, je vous mets l'original en spoiler en début de fiche
    Comment êtes-vous arrivé ici ? Grace aux fondatrice, je suis l'une des personnes qui ss cachent derrière le MJ =P
    Votre avis sur le forum : Je peux rien dire j'ai aidé à le construire mais l'idée n'est pas de moi et je la trouve vraiment bien
    Un commentaire ? R.A.S. =P

    Tout me semble correcte, nous allons vous détacher et vous laisser partir mais avant j'ai besoin d'entendre le mot de passe. Vous le connaissez, il s'est glissé quelque part dans le règlement, allé encore un petit effort et vous retrouverez votre liberté.


    Je vous écoute : Ok.


...:::_Thème de Matteo_:::...
Revenir en haut Aller en bas
Maître du jeu
Admin
avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 29/12/2007

MessageSujet: Re: Matteo Lewins   Ven 4 Avr - 18:01

Welcome !

Très belle fiche, très agréable à lire et plutôt complette.
je suis heureuse de t'accueilir cher 3eme MJ et de ce fait, partenaire.

VALIDEE

Par Belzy

Bon séjour à Daichi~Sora
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daichi-sora.kanak.fr
 
Matteo Lewins
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LORENZO DI MATTEO #(213) 116 - 1009
» [Alexandre Delpérier] La Del'Pèche d'Alex, la première de la saison 6
» just the way you are ? Nevaeh
» Matteo Blake [ACCEPTE] ~ Serpentard (7e année)
» LORENZO DI MATTEO • PARRAIN LIBRE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daichi ~ Sora :: Là où tout commence :: Les populations :: Archives-
Sauter vers: